Made in écolo: Le SICOVAL traque à l’infrarouge ses pertes énergétiques !

Dans le cadre de son plan climat, le SICOVAL a réalisé une campagne de thermographie aérienne. Les nuits des 19 et 20 février derniers, un avion équipé d’une caméra infrarouge a survolé les 36 communes de la communauté d’agglomération ainsi que la commune de Saint-Orens-de-Gameville. L’objectif de l’opération est d’identifier les sources de déperdition thermiques des toitures des bâtiments résidentiels (29 567 logements), des locaux professionnels (507 000m² de bureaux et 380 000m² de commerces) et des bâtiments publics.

En plus de rester dans la droite ligne des engagements pris dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (27% de ces émissions sont dues à la construction et à l’usage du bâti tertiaire et résidentiel), ce travail doit permettre également de sensibiliser les citoyens et les collectivités à l’économie d’énergie et aux problèmes environnementaux. Une démarche pertinente qui permet au SICOVAL d’appuyer sa réflexion par des analyses précises et accessibles qui parleront au plus grand nombre. La communauté d’agglomération poursuit, de fait, sa campagne de promotion de son aide à la rénovation, comme l’Eco-chèque qu’elle propose en complément aux aides régionales.

Il faudra toutefois un  peu de patience pour connaître les résultats de cette opération inédite. La restitution de données récoltées, sous forme d’une cartographie thermique sera présentée les 11 et 12 octobre prochains à Diagora à l’occasion du salon « j’isol’ou » organisé par le Sicoval et la Jeune Chambre Economique de Toulouse et du Grand Toulouse.

 Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.