Le cri de la carotte, une épicerie « sans cruauté »

La boutique sent encore le neuf. Les rayons ne sont pas encore complètement achalandés. Mais le défi est lancé : la première épicerie végane à Toulouse, et seulement deuxième en France, a ouvert ses portes le 17 décembre dernier. « Le véganisme est un mode de vie qui refuse l’exploitation des animaux, que ce soit dans l’alimentaire, l’habillement et le divertissement », explique Céline Casbonne, gérante du magasin et ancienne militante pour l’association végétarienne de France et Sea Shepherd (contre l’exploitation des animaux marins). Au Cri de la carotte,  on trouve des produits 100% végétariens, non testés sur les animaux et dans la grande majorité, bio : un rayon « alternatif à la viande et au poisson sans cruauté » avec des produits à base de protéine de blé, de soja et de lupin, des cosmétiques, une gamme sans gluten, du chocolat, de la pâte à tartiner et autres gourmandises. Sans oublier la nourriture pour chiens et chats. Mais l’épicerie est également un lieu militant. Au fond de la boutique, des tracts engagés contre l’exploitation animale, des livres sur la cause et même des pétitions contre l’élevage en batterie et le gavage des oies (un « faux foie gras » est d’ailleurs en cette période de fête dans les rayons, ndlr). « L’épicerie sera un relai des actions militantes, mais également un lieu d’échange et discussion », précise Céline Casbonne, toujours désireuse de dévoiler ses astuces pour cuisiner végan. Comment réussir un bon gâteau, sans gluten et sans œufs ? Réponse au 304 avenue de Muret, à Toulouse.

 

Coralie Bombail



UN COMMENTAIRE SUR Le cri de la carotte, une épicerie « sans cruauté »

  1. Laure dit :

    Formidable! Moi qui suis omnivore, j’irai faire un tour pour voir ce qu’il y a de bon en typiquement vegan. Je compte arrêter la viande par souci par les animaux, et ça risque de se faire plus vite que prévu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.