Le cancer, parlons-en: Les dernières études et avancées

La chimiothérapie à domicile

C’est l’un des enjeux du 3e Plan Cancer. Les équipes de l’Institut Claudius Régaud (ICR) et de l’hématologie du CHU de Toulouse viennent d’expérimenter un dispositif d’assistance à domicile. Il s’agit de dispositifs (COACH pour l’ICR et AMA pour le CHU) permettant de suivre des patients par le biais de rendez-vous téléphoniques fixes et réguliers. Les objectifs sont multiples : améliorer la qualité de vie, anticiper les effets secondaires… Ce système, au vu des premiers résultats de l’étude, permet de diviser par deux le taux de ré-hospitalisation, d’aboutir à des modifications de la prise en charge (1 appel sur quatre) par exemple.

Une chirurgie moins agressive pour le col de l’utérus

L’Institut Claudius Régaud étudie la possibilité de pratiquer une chirurgie moins lourde dans les cas de cancers de l’utérus. Il s’agit d’une des pathologies les plus fréquentes chez la femme, qui guérit dans 95% des cas s’il est décelé de manière précoce (frottis réguliers). Malgré tout, le traitement de ce type de cancer nécessite une chirurgie lourde s’accompagnant de nombreuses séquelles. Les spécialistes souhaitent par cette étude financée à hauteur de 400 000€ par le ministère de la Santé (dans le cadre des Programmes Hospitaliers de Recherche Clinique), évaluer la possibilité de limiter la zone d’ablation.

Cancer du sein, la chirurgie reconstructrice à la Une

Optimiser et uniformiser les pratiques chirurgicales en matière de cancer du sein et de reconstruction pour la conservation du mamelon. Voilà l’objectif de cette nouvelle étude que va lancer l’Institut Claudius Régaud (financement de l’Etat dans le cadre des programmes hospitaliers de recherche clinique à hauteur de 350 000€). Cette étude portera sur 450 patientes atteintes d’un cancer du sein localisé et sans métastases. Elle aura pour objet de démontrer, entre autres, que la technique chirurgicale ne présente pas de sur-risque de récidive.

 

Un site internet pour la prévention des cancers professionnels

La FNATH, association des accidentés de la vie, lance à l’occasion du 3e Plan Cancer, un site internet multilingues pour informer les travailleurs (de toute origine géographique) des risques de cancer d’origine professionnelle (1 cancer sur 10 et chez les ouvriers il s’agirait d’1 cancer sur 5). Plus d’info : cancersprofessionnels.com

 

Marie-Agnès Espa

Plan cancer 2014-2019

Le 4 février dernier, le président François Hollande a annoncé le 3e plan cancer. Quatre grands axes sont déclinés en 17 objectifs.

  • guérir plus de malades. Il s’agit de favoriser des diagnostics plus précoces (dépistage), de réduire les délais de prise en charge et d’accès aux examens (notamment à l’imagerie médicale) et de favoriser la diffusion des progrès thérapeutiques (doublement des essais thérapeutiques, chimiothérapie orale, etc.).
  • préserver la continuité et la qualité de la vie. Les malades doivent pouvoir bénéficier de prises en charge globales et personnalisées. Les efforts de recherche seront amplifiés pour réduire les effets secondaires des traitements. Enfin, il faut atténuer les conséquences économiques du cancer sur le niveau de vie (revoir les conditions d’attribution des indemnités journalières, droit à l’oubli pour l’appréciation du risque par les assureurs).
  • investir dans la prévention et la recherche. Avant l’été, doit être lancé un « programme national de réduction du tabagisme » (éviter l’entrée dans le tabagisme, faciliter l’arrêt et aider au sevrage, agir sur le prix du tabac). Le président de la République a d’ores et déjà annoncé que les recettes apportées par les hausses futures du prix du tabac seraient reversées à un fonds dédié, destiné à la recherche sur le cancer. La prévention doit aussi porter sur les autres comportements à risque (alimentation, alcool) et sur les expositions professionnelles. Cinq axes stratégiques pour la recherche sont définis : identification des personnes à risque, définition des maladies cancéreuses, processus tumoraux, échappement tumoral (métastases), lutte contre les inégalités de santé face au cancer.
  • optimiser le pilotage et les organisations de lutte contre les cancers, notamment par un renforcement de la démocratie sanitaire.

Source Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Plus d’infos sur social-sante.gouv.fr

 Retrouvez l’article : Le cancer, parlons-en: Journée Nationale du Cancer en cliquant ici 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.