« La vie, on a ça dans le sang ! »

Il n’existe, aujourd’hui, aucun produit capable de se substituer au sang, et chaque année les besoins en produits sanguins augmentent. 3 104 295 dons de sang ont été effectués en 2012, par 1 708 541 donneurs. Le 14 juin, la Journée Mondiale des donneurs, pour sa dixième édition qui a lieu simultanément dans 190 pays, propose en plus des sites fixes habituels plus de 200 collectes mobiles. Les Toulousains répondent présent aux appels solidaires de l’Etablissement du Sang Français, et bien souvent la ville rose réalise les plus importantes collectes du vieux continent. Deux sites accueillent les donneurs toute l’année, à l’hôpital Purpan et au 15 allées Jean Jaurès. A l’occasion de la Journée Mondiale des donneurs de sang, un camion de prélèvement est installé place du Capitole les 12,13 et 14 juin de 12h à 19h, puis les 17, 18 et 19 juin salle Gascogne à Colomiers (10h-13h, 15h-19h). Le don du sang permet de sauver 1 million de malades chaque année.

Plus d’infos : dondusang.net/

 

Onco-pédiatrie, Toulouse en pointe

Chaque année, entre 150 et 180 patients âgés de 0 à 18 ans sont soignés dans l’unité d’Hémato-Oncologie de l’Hôpital des Enfants de Purpan. Un nouveau partenariat public/privé, une première en France, vient d’être signé entre le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur. Il s’agit d’une convention de coopération favorisant la prise en charge à domicile d’enfants atteints d’un cancer nécessitant une chimiothérapie. Ainsi, depuis le mois d’avril, l’association de ces deux entités (service d’Oncologie pédiatrique du CHU de Toulouse et le service d’Hospitalisation à Domicile de la Clinique Pasteur) rend possible un traitement à domicile pour les enfants souffrant de cancer.

 

La e-santé prépare son université d’été

Pour la septième année consécutive, les professionnels de la e-santé (de la santé et du numérique) tiendront leur Université d’été, du 3 au 5 juillet. Une rencontre qui inscrit la technopole de Castres-Mazamet présidée par l’élu castrais Philippe Leroux comme le haut lieu de ce qui se fait de mieux en la matière et donne aux professionnels une occasion idéale d’échanger sur la télésanté (ce qui fonctionne, ce qui est à l’étude, les dernières innovations…). L’objectif des réflexions de cette édition est l’amélioration des conditions de soin des patients. Pour le professeur Jean-Louis Arné, ancien chef de service du CHU de Toulouse qui en représente le Président, dans le domaine de la e-santé : « La e-santé devient incontournable, ne serait-ce que pour lutter contre la diversification médicale. Son développement est une bonne chose mais il faut travailler à sa sécurisation. L’acte de télésanté est un acte médical qui doit répondre à plusieurs impératifs comme l’information ou le recueil du consentement du patient. La télémédecine ne doit pas déshumaniser la relation patient/médecin ». Un programme construit sur quatre grandes thématiques : Interopérabilité et échanges de données, la e-santé au cœur des politiques européennes, « E-santé, vers un marché pérenne ? », la réorganisation et l’optimisation du système de soins. Les trophées de la e-santé seront remis lors de la soirée du 4 juillet, ces distinctions visent à soutenir et récompenser le développement de solutions dans le domaine des TIC pour la santé et l’autonomie.

Plus d’infos : universite-esante.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.