La transition écologique par la décentralisation

Les élus Europe Ecologie Les Verts de Midi-Pyrénées ont suivi les assises de la décentralisation ainsi que les débats du 8e congrès de l’Association des Régions de France de près, et pour cause, le président du groupe EELV au Conseil Régional, Guillaume Cros a été y présenter leurs attentes pour une décentralisation garantissant une transition écologique : «Nous voulons des régions fortes pour organiser une Europe fédérale. Dans cette organisation, la transition écologique doit être au cœur du projet politique.» Cette transition passe notamment, pour les élus EELV, par l’éco-conditionnalité des aides attribuées par les régions. Ces dernières devraient être évaluées au regard de l’impact environnemental des structures qui en bénéficient. De même, un plan énergétique des bâtiments devra être mis en place afin de réduire les gaz à effets de serres émis par les immeubles anciens. «De plus, cette politique permettrait de créer des emplois et de mener une action sociale puisque les habitants de ces bâtiments verraient leur facture énergétique diminuée», explique Guillaume Cros. Déjà, la Région a lancé le «Plan Midi-Pyrénées Energie» débloquant 230 millions d’euros sur dix ans pour assurer la transition écologique. Mais pour le président du groupe EELV de la région, «cela n’est pas assez, il faudrait dix fois plus de budget !» Alors, pour trouver des financements supplémentaires, ce dernier propose d’utiliser les fonds de la Banque Publique d’Investissements, «ce que d’ailleurs François Hollande avait promis», précise-t-il. Même si le Président de la République s’était engagé sur ce point, Guillaume Cros se dit inquiet : «L’Etat semble revoir ses positions, ce qui s’avèrerait catastrophique pour la transition écologique. Nous attendons maintenant qu’il prenne une décision !»

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.