La Station d’Ecologie Expérimentale ariègeoise

© Quentin Bénard

Créée en janvier 2007, la Station d’Écologie Expérimentale de Moulis en Ariège, est une plateforme de recherche et de formation en écologie évolutive. Sur place, les chercheurs étudient, entre autre, les mécanismes d’évolution et d’adaptation de plusieurs espèces face aux changements climatiques. Cette station est loin d’être un projet isolée, elle est la suite d’une grotte-laboratoire créée en Janvier 1948, qui abrite, encore aujourd’hui, un amphibien unique au monde : Le Protée. Il en est, par ailleurs, devenu l’emblème de ce lieu. L’objectif de cette station est d’ «observer la nature sous toutes ses formes et la modéliser en laboratoire». De fait, qui dit modélisation de la nature en laboratoire, dit dispositif expérimental exceptionnel et unique au monde : le Métatron (voir image). Ce dispositif a pour vocation d’étudier le déplacement des espèces animales en fonction de deux facteurs importants : la fragmentation et les changements climatiques. Ce laboratoire à ciel ouvert est grand de 4ha et abrite 48 cages, soumises à différentes variantes climatiques et toutes reliées entre-elles par des corridors. Le Métatron permet la libre circulation des espèces animales. Ainsi, les chercheurs peuvent déduire et étudier le comportement de la faune et la flore qui cohabitent dans cet environnement semi-contrôlé. Cette station d’écologie expérimentale s’impose comme une référence de la recherche scientifique, et de partage des savoirs entre scientifiques novices ou chevronnés.

Gilles Vidotto



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.