“Toulouse : Après Chollet et Bolzan, Bouscatel et son club doivent entrer dans la mêlée”

«Ensemble, nous entendons relever un double défi : faire vivre une opposition constructive, imaginative et vigilante au sein du conseil municipal et contribuer à bâtir une force politique gagnante qui nous permettra de reconquérir la Ville de Toulouse en 2014». C’est par ces mots que se présente, sur son site internet, le Groupe d’opposition municipal «Toulouse Métropole d’Europe» présidé par Marie Déqué et dont les membres sont René Bouscatel, François Chollet, Serge Didier et Chantal Dounot. Un peu plus d’un mois après l’éclatement du groupe mené par Brigitte Barèges au Conseil régional et quelques jours après la victoire de la liste de Jean-Luc Moudenc aux élections internes de l’UMP 31, les cinq élus décidèrent, il y a deux ans, de faire scission au sein du groupe municipal d’opposition de l’ancien maire. Désolant pour les militants, attristant pour les sympathisants, ce groupe décida de diviser l’opposition et de faire ainsi le jeu de la majorité de Pierre Cohen. Aujourd’hui, l’heure est à la responsabilité et chacun doit bien comprendre que l’adversaire commun de la droite et du centre-droit à Toulouse est l’actuel locataire du Capitole. Madame de Veyrac a fait un tout autre choix et en assumera les responsabilités. Elle fait aujourd’hui le choix d’instrumentaliser une procédure judiciaire avec la bénédiction d’un grand journal local, un an avant les municipales. Nous n’avons plus le temps de commenter ses faits et gestes car Toulouse a besoin d’actions et non de polémiques. C’est en prenant ses responsabilités que le conseiller municipal UMP et célèbre neurologue, François Chollet a fait son choix : il soutient Jean-Luc Moudenc pour les élections municipales de 2014 à Toulouse ! Ce ralliement est très important et l’ensemble des militants saluent la sage décision de François Chollet.

La balle est aujourd’hui dans le camp de René Bouscatel et de son club qui doivent comprendre la réalité des rapports de force : c’est dans l’unité que nous redonnerons à Toulouse l’ambition qu’elle mérite. De plus, le 31 janvier dernier, Marie Déqué, au nom du Groupe «Toulouse Métropole d’Europe», qu’elle préside, avait précisé vouloir recourir au sondage pour la tête de liste. Le sondage, on l’a eu un mois après : une liste menée par l’égérie de ce groupe, René Bouscatel, recueillerait cinq fois moins de voix qu’une liste menée par Jean-Luc Moudenc. Ce dernier a en plus réussi l’exploit d’arracher une circonscription à la gauche aux législatives de juin dernier. Les choses sont donc limpides pour la tête d’une liste d’Union de toute l’Opposition. Et François Chollet, en fin connaisseur de la politique toulousaine, l’a bien compris : «Si l’UMP investit Jean-Luc Moudenc, je le soutiendrai ! Jean-Luc Moudenc a la légitimité du suffrage universel, ce qui est important. Et je ne vois personne d’autre pour gagner Toulouse !» assume François Chollet.

C’est aujourd’hui ce que l’ensemble des Toulousain(e)s, qui subissent la politique de la municipalité socialiste, attendent de Marie Déqué et René Bouscatel : jouer collectif et entrer dans les mêlée ! Plus que jamais la liste unique doit permettre d’unir nos forces et Jean-Luc Moudenc doit être l’acteur qui fédèrera l’UMP, l’UDI et le MoDem. Dénonçant «une absence d’esprit d’équipe, de perspective et de leadership» chez les pro-Veyrac, c’est, récemment, le leader du Parti Radical 31, Jean-Jacques Bolzan qui apporte son soutien à l’ancien Maire en considérant qu’«à ce jour, l’unité passe par un travail commun avec Jean-Luc Moudenc».

Ancien maire de Toulouse de 2004 à 2008, Député de la 3ème circonscription, leader de l’opposition municipale, véritable « homme de dossiers » mais aussi omniprésent sur le terrain (il fait cette semaine sa 60ème journée de quartier à Saint-Cyprien), Jean-Luc Moudenc est aujourd’hui le capitaine incontestable d’une équipe qui doit partir unie dans la mêlée de 2014.

Yoann Rault-Wita

Militant pour les valeurs de la droite

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.