La future Volvo V40, un condensé de sécurité…

VOLVO V40 3.4
VOLVO V40 3.4

Classique et moderne à la fois, voici comment se présente cette Volvo V40. Le très classique capot en V se met en valeur par des lignes expressives plus audacieuses. La grille de calandre à la finition noire laquée large se positionne assez bas afin de donner à la voiture une allure de sportive collée au bitume. L’ouverture inférieure enveloppe les angles, comme sculptée dans la carrosserie, s’étire d’une arche de roue à l’autre. Les angles sculptés canalisent les flux d’air pour améliorer l’aérodynamisme. Les feux de jour, placés dans la partie basse et dans les angles de la face avant, semblent s’en détacher en remontant sur les côtés. Le dessin en «lame» des projecteurs avant crée une signature lumineuse excitante dans le noir. La silhouette de toit participe à cette impression de voiture penchée en avant, prête à bondir. La caisse s’achève par une poupe sculptée dynamique qui fait davantage ressortir la largeur et la puissance musculaire, avec une zone inférieure «effacée» donnant naissance à une allure athlétique, basse et large. Le design particulier des feux arrière fait partie de l’ADN de Volvo. Juchées haut, les optiques épousent la courbure des épaules. Le hayon semi-hexagonal, introduit pour la première fois sur la C30 et inspiré de la P1800ES, constitue une autre signature de Volvo. La V40 offre une nouvelle vision en matière de sécurité.

Afin d’atténuer les conséquences d’une collision inévitable avec un piéton, la V40 bénéficie d’une toute nouvelle technologie d’airbag piéton, une première mondiale. Le système fonctionne avec des capteurs implantés dans le bouclier avant. Ces derniers enregistrent le contact physique entre la voiture et le piéton. L’extrémité arrière du capot se libère et se relève simultanément sous l’effet du déploiement de l’airbag. L’airbag gonflé recouvre la zone sous le capot relevé plus environ un tiers du pare-brise et le bas des montants A. Ainsi le capot et l’airbag contribuent à réduire la gravité des blessures occasionnées aux piétons. Autre solution, la détection des piétons couplée au freinage automatique à pleine puissance. Cette technologie offre la possibilité de détecter la présence d’un piéton surgissant sur la chaussée devant le véhicule. Si le conducteur tarde à réagir, la voiture envoie une alerte et déclenche automatiquement le freinage. Aucun autre véhicule du segment ne dispose d’une technologie semblable.

Cette détection des piétons couplée au freinage automatique à pleine puissance repose sur un radar implanté dans la calandre. Associé à une caméra installée au dos du rétroviseur intérieur sans omettre bien sûr l’unité de gestion centrale. Le rôle du radar consiste à détecter la présence d’un piéton ou d’un véhicule devant la voiture et de déterminer la distance à laquelle se trouve l’intrus. La caméra détermine la nature de l’objet détecté. Le système détecte les piétons à partir d’une taille de 0,80 mètre. En cas d’urgence, le conducteur est d’abord alerté par des bips sonores doublés de clignotements dans l’affichage tête haute du pare-brise. En l’absence de réaction du conducteur, en cas de collision imminente, un freinage d’urgence à pleine capacité se déclenche automatiquement.

La nouvelle V40 est le premier modèle Volvo à bénéficier des dernières évolutions du City Safety. Le système est désormais opérationnel jusqu’à 50 km/h (contre 30 km/h précédemment). Le City Safety garde un «œil» sur la circulation en amont grâce à un capteur laser (LIDAR) implanté derrière le pare-brise au niveau du rétroviseur intérieur. La voiture freine automatiquement en l’absence de réaction à temps du conducteur si le véhicule de devant ralentit ou s’arrête, ou encore si la voiture fonce sur un véhicule à l’arrêt. La collision pourra être évitée si la différentielle de vitesse relative entre les deux véhicules est inférieure à 15 km/h. Si l’écart de vitesse est compris entre 15 et 50 km/h, la vitesse d’impact sera réduite pour atténuer les effets de la collision. Ces nouvelles technologies ne doivent pas vous éviter d’être vigilant.

Par J.P. Réoul



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.