Hyundai i20; La citadine abordable

Voici la remplaçante de la Getz, si vous attendiez un remake de celle qui fut vendue à plus de 35 000 exemplaires dans l’hexagone, vous avez tout faux. Hyundai fait rentrer sa nouvelle citadine polyvalente dans l’image actuelle de la marque, en premier par son nom. Adieu Getz, bonjour i20, ainsi la dénomination actuelle et la logique familiale se trouvent respectées. S’intercalant entre l’i10 et l’i30, elle reprend à son compte l’ADN maison du Hyundai Family Design.

 
Pour preuve, sa face avant, au logo suspendu à la barrette supérieure en bout de capot. En partie basse de cette fine calandre, une importante entrée d’air en trapèze renversé lui apporte force et dynamisme.

 

Son regard effilé court à mi-aile et rappelle l’identité actuelle de la marque coréenne. Classicisme aussi, avec le style arrondi des antibrouillards, encastré dans un pli en virgule de part et d’autres du bouclier. L’ensemble très tendance actuelle séduit dès le premier coup d’œil. De profil, une ligne de style partant du haut de l’aile avant, se répand au dessus des poignées de porte pour venir mourir sous le feu arrière.


 


Parlons-en justement : il suit la mode actuelle des gros feux débordant sur les ailes, en dominant un imposant bouclier qui sert aussi de pare-choc. A l’intérieur, la planche de bord de cette Hyundai i20 reçoit un classique bloc compteur sous casquette, comprenant tachymètre et compte tour chromé sur le pourtour. Le système audio FM-CD-MP3, regroupe à sa base, les commandes de la clim en séparant la planche en deux parties. Sa livrée chrome mat égaye un peu l’ambiance.

 


De chaque côté de cette dernière, les aérateurs à réglages séparés complètent le dispositif. Seule véritable nouveauté dans cette instrumentation, l’arrivée des données de l’ordinateur de bord au sein d’une fenêtre en amande. L’avantage : cet afficheur se trouve visible par le passager. Petit regret : le plastic dur de l’ensemble, qui s’oublie au contact du superbe volant multifonction. Bon point, pour les sièges aux divers réglages qui se positionnent haut, façon monospace. Ces derniers participent à l’ambiance intérieure en se parant de bleu ou de rouge suivant la finition.

 


La banquette rabattable 60/40, offre un volume de chargement variant de 295 à 1 060 litres. Hyundai commercialise son i20, avec 2 motorisations diesel d’un litre quatre CRDI, couvrant ainsi plus de 70 % du segment. Au choix en 75 ou 90 chevaux, ce dernier s’avère agréable à conduire et ravira votre budget par sa sobriété, les données constructeur s’établissent à 4.4 l/100 km. Les inconditionnels de l’essence pencheront eux pour l’unique 1 litre 2 de 78 ch. Plus moderne, plus jeune, plus dynamique et plus longue de 9 cm, les 3.94 mètres de cette Hyundai i20 n’auront aucun mal à séduire une clientèle qui recherche un rapport prix/équipement avantageux surtout avec 3 ans de garantie kilométrage illimité.

 

Gamme Hyundai i20
à partir de 12 190 euros



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.