Gare à la gastro !

Les cas de gastro-entérite se multiplient ces dernières semaines. Les régions les plus touchées, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm sont la Bretagne, l’Alsace et le Limousin mais la région Midi-Pyrénées n’est pas épargnée. Crampes abdominales, perte d’appétit, vomissements, diarrhée, maux de tête, la gastro est de retour avec son cortège de symptômes… Le meilleur rempart à cette maladie reste le lavage de mains régulier. A bon entendeur !

 

La lèpre, une maladie toujours présente

La 61e journée Mondiale des Lépreux, les 25 et 26 janvier, est l’occasion de rappeler que cette maladie médiévale frappe toujours aujourd’hui. Si le nombre de nouveaux cas stagne depuis quelques années, il reste néanmoins élevé : 230 000. En France, il serait question de 2 000 cas soignés par an (le dernier a été dépisté il y a deux-trois mois dans le Nord-Est). La lèpre est une maladie infectieuse chronique due au bacille Mycobacterium leprae. Son incubation est très lente, de 3 à 15 ans. Peu contagieuse, elle se transmet par les voies respiratoires. Ses premiers signes sont des taches sur la peau. Si la maladie n’est pas traitée à temps, elle peut toucher les nerfs et devenir invalidante (paralysie, infirmité). L’écrivain journaliste français Raoul Follereau initie en 1954 la Journée Mondiale des Lépreux et crée une fondation qui œuvre contre la maladie. Parmi les axes de travail de cette organisation reconnue d’utilité publique : le dépistage, le renforcement des moyens des centres de traitement pour une prise en charge adaptée des complications et des invalidités, le maintien de la qualité du diagnostic et des soins, le soutien de la recherche et la sensibilisation des populations. Les bénévoles de la Fondation organisent, en France et à Toulouse, une grande quête les 25 et 26 janvier.

 

Plus d’infos : raoul-follereau.org

 


 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.