FIAT 500C; Cabriolet comme à l’origine

Deux ans après la renaissance de sa mythique 500, Fiat fort de son succès avec plus de 360 000 véhicules commercialisés dans le monde, nous refait le coup cette fois en version C pour cabriolet. La petite citadine impressionne par sa production d’une toutes les 3 minutes, soit près de 500 par jour. Il faut bien cela pour approvisionner les 59 pays qui la vendent. Que de chemin parcouru depuis 1957, année de son lancement, à aujourd’hui, a-vec cette interprétation rétro moderne, vibrant hommage au passé, comme seuls les Italiens savent le faire.

 
Cette 500C dispose d’une capote en toile tout en gardant les arches fixes de la voiture. Avantage de ce choix : une habitabilité égale aux 4 places de la berline, une rigidité de caisse sans apport de renfort d’où un poids identique bien pratique pour la conso et les rejets de CO2 similaires à la berline. Côté sécurité, la version cabrio conserve les 7 airbags de série frontaux, latéraux et genoux conducteur.

 


Cette capote s’ouvre en deux temps, en roulant jusqu’à 60 km/h ouverture jusqu’au spoiler, dégageant ainsi le pavillon façon grand toit ouvrant. Deuxième séquence, en appuyant sur le commutateur dans l’habitacle ou depuis la télécommande à distance, la capote s’abaisse jusqu’au sommet du coffre. Il suffit de 15 plus 10 secondes pour que le mythe se découvre intégralement. Ce spoiler intègre le troisième feu stop et sa présence n’est pas qu’esthétique puisqu’il améliore l’aérodynamique. Lors de l’ouverture électrique du coffre, la capote remonte automatiquement au niveau du becquet.

 


Ainsi le volume du coffre atteint 183 litres contre 185 sur la berline. Au choix, la capote existe en 3 coloris : rouge, beige et noir, qui peuvent se mixer en 29 combinaisons différentes grâce aux 3 nouvelles teintes de carrosserie que la 500C inaugure : gris, bleu métal et un splendide rouge nacré. Côté conduite et comportement, Fiat a modifié le train arrière avec l’adjonction d’une nouvelle barre antiroulis et d’amortisseurs plus souples, idem pour les ressorts. Et là, cette 500C se trouve métamorphosée, elle devient plaisante, confortable, autrement dit agréable.

 


Même choix de 5 motorisations que sur la version carrossée, mise à part l’arrivée du Start and Stop sur la base 1.2 - 69 ch qui lui procure un éco-bonus de 700 €. Tradition oblige, concernant les 3 finitions qui reprennent les appellations maison de la base Pop, au cœur de gamme Lounge et tout en haut Rock. Ainsi au total, plus d’un million de possibilités sont disponibles par le biais de la personnalisation encore accrue. Toujours aussi belle et sympathique, cette Fiat 500C apporte aujourd’hui le confort et la liberté de rouler au grand air.

 

Fiat 500C – A partir de 14 200 Euros Eco bonus -700 Euros


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.