Des pommes pour vos os

Qu’on se le dise : les pommes, fruits riches en antioxydants, ont des effets bénéfiques importants sur vos os. C’est le message que veut faire passer l’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) qui regroupe 1 500 producteurs, pesant 900 000 tonnes de pommes et 35 000 de poires. Les pomiculteurs s’appuient sur les résultats de différentes études publiées en 2012, en Norvège, au Texas, en France ou encore de l’Université de Cambridge. La pomme aurait des effets sur l’os qui se manifestent par une augmentation de la masse osseuse ainsi qu’une plus grande résistance de cette dernière. Des effets liés à l’action antioxydante de ces fruits, dont les effets positifs était déjà connus pour les maladies cardiovasculaires, hypercholestérolémie, entre autres. Pour conserver un maximum d’apport en antioxydants, il est recommandé de manger la pelure de la pomme.

Plus d’infos sur les pomiculteurs : pommespoires.com

Détection des fragilités, le travail se poursuit

La population française vieillit, ce n’est pas vraiment une nouveauté. Cet état de fait s’accompagne de nombreux questionnements sur la prise en charge de différentes pathologies liées à l’âge mais aussi sur la notion d’autonomie. En France, onze millions de personnes seraient concernées par la dépendance. Votre hebdomadaire avait enquêté sur la question (JT du 13 septembre 2012 n°529) à l’occasion de la visite de Michèle Delaunay, Ministre en charge des Personnes âgées et à l’autonomie, de la plate-forme d’évaluation des fragilités et de la prévention de la dépendance au Gérontopôle, à l’hôpital Garonne, avenue de Casselardit. Cet espace d’expérimentation créé en septembre 2011 est unique en France et constituerait une solution en matière de prévention. Dans le cadre de la poursuite de ce travail, la Société Française de Gériatrie et Gérontologie organise les 17 et 18 avril, le 1er congrès francophone consacré aux fragilités à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques. Une manifestation réservée aux professionnels de la santé qui est l’occasion de faire un bilan des expérimentations toulousaines.

Plus d’infos : ensembleprevenonsladependance.fr

Booster sa mobilité

Un déambulateur qui se transforme en fauteuil roulant, il fallait y penser et il fallait le faire ! La société Mobio, a lancé début avril un tout nouvel appareil réunissant ces deux possibilités : le Rollz Motion. L’aspect multifonctionnel de ce produit doit permettre plus de mobilité et de confort aux utilisateurs. Côté tarif, le Rollz Motion coûte 849€, avec une participation éventuelle de la Sécurité Sociale de 493€. La France compterait 1.5 million d’utilisateurs de déambulateurs.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.