Des pacemakers surveillent votre sommeil !

Au chapitre des innovations, le secteur de la santé n’est pas en reste. En témoigne le nouveau système utilisé pour diagnostiquer les apnées du sommeil chez les personnes appareillées d’un stimulateur cardiaque. Selon le Docteur Mondoly, praticien hospitalier de l’unité de rythmologie du CHU Rangueil : « Le syndrome d’apnée du sommeil touche près de 4% de la population française dont une majorité d’hommes qui présentent généralement un surpoids et ronflent. Sur le plan cardio, ces apnées du sommeil aboutissent à des épisodes de désaturation (baisse du pourcentage d’oxygène dans le sang, ndlr). Cela favorise l’hypertension, les troubles de type fibrillation ventriculaire, les AVC, les insuffisances et les cardiopathies coronariennes.» Selon de récentes études, les patients atteints de pathologies cardiovasculaires ont un risque de mortalité 4 à 5 fois plus élevé que la population générale. Le dépistage classique du syndrome d’apnée du sommeil est la polysomnographie, un examen qui nécessite du temps et qui serait coûteux. Ce système, apparu il y a moins d’un an, permet de dépister une population à risque dans de meilleures conditions.  « L’apnée du sommeil a des conséquences sur les personnes cardiaques. Evaluer ainsi la respiration nocturne des patients en activant cette fonction sur le pacemaker, permet plus de dépistage sans surcoût. »

*En 2012, 62 846 implants ont été réalisés, le taux d’implantation cardiaque est de 1 Français pour 1 000

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.