COUPES DE PAQUES 11, 12, 13 avril; Nogaro ouvre la saison 2009

Comme le veut la tradition, Nogaro ouvre le bal des compétitions automobiles françaises sur circuit. Durant ce week-end de Pâques, le circuit Paul Armagnac verra s’affronter les meilleurs pilotes du moment. Cela dans 9 disciplines qui vont des monoplaces aux GT, en passant par les écologiques Bio Séries, les mini Mit Jet, les inédits Spyder Peugeot, les spectaculaires Porsche Carrera. Enfin en première mondiale la Racecar. Que du bonheur à consommer sans modération.

 
Racecar ; La Nascar en terre gasconne

 


Elles arrivent en première mondiale à Nogaro. La Racecar plus habituée à tourner sur les ovales de la Nascar découvrira le tracé gersois. Une puissance de 450 chevaux procurée par le V8 Général Motors et un poids de 1 100 kg, voici l’équation parfaite pour garantir du grand spectacle.

   Dimanche 17H15 et Lundi 16H25.

Championnat de France GT ; Que de belles

 


Audi, Porsche, Bmw Alpina, Dodge Viper, Saleen, Lamborghini, Corvette et bien sûr Ferrari s’affronteront dans une bataille sans merci. D’autant que tous les pilotes souhaiteront se mettre en évidence face au talentueux retraité de la F1, Olivier Panis. Face à lui, David Halliday qui en plus de chanter avec talent, connaît parfaitement le refrain de Nogaro, pardon, le circuit. Autre surprise, la participation du récent vainqueur au Portugal en WRC, Sébastien Loeb : le quintuple Champion du Monde pilotera une Ferrari dans sa combinaison Citroën Sport ornée des énergisants taureaux bleus et jaunes.                     
Dimanche 14H55 et Lundi 15H.


Bioracing Séries ; Les performances en respectant l’écologie

 


Le Toulousain Geoffrey Dellus, tenant du titre, ne se représente pas cette saison, au grand bonheur des autres concurrents. II a d’ailleurs décidé de passer de l’autre côté de la barrière, tellement convaincu des prouesses de ce bolide. Le Champion de France 2008, prend le rôle d’opérateur pour cette nouvelle saison, tandis que FAM Automobiles, dont sa filiale Tork Engineering construit le châssis, en assure la promotion. La saison 2009 prend donc un tournant majeur puisqu’elle s’ouvre sur une formule multi-team RBA, CD Sport, Geoscan, ABSportauto et Chrono+. Résultat immédiat, l’amélioration des performances de la voiture, une personnalisation des réglages et le renforcement de la densité du plateau amène une élévation du niveau. Côté performance, son rapport poids/puissance, associé à l’aérodynamique lui permet de monter sur le podium des disciplines les plus rapides. A ce jour, BRS devient le seul prototype proposé en Super Série. Une voiture d’exploits et de rapport, grâce aux gratifications remises aux vainqueurs. Les concurrents se partageront plus de 95 000 € en primes sonnantes et trébuchantes ou profiteront par exemple d’une location villa + bateau sur la Côte d’Azur. Enfin, les valeurs de la Bioracing restent intactes en œuvrant pour la protection de l’environnement grâce à l’E85, biocarburant fabriqué à partir de betteraves et de céréales. Composé à 85 % de bioéthanol, et à 15 % d’essence SP 95, il constitue le carburant le plus écologique de la filière bioéthanol destiné à l’essence et permet une compétition moins polluante. Aujourd’hui courir rime avec plaisir, mais aussi avec écologie.

Dimanche 10H40 et Lundi 10H25.


Peugeot THP Spider Cup ; Retour gagnant

 


Depuis sa création en 2007, la THP Spider Cup ne s’était produite qu’à quelques occasions en France, dans le cadre de meetings internationaux (GT FIA ou le WTCC) ou des Rencontres Peugeot Sport. En 2009, pour réduire les coûts d’exploitation, les barquettes évolueront essentiellement sur les tracés hexagonaux dans le cadre de la Super Série FFSA et des Rencontres Peugeot Sport. Absent l’année dernière des paddocks de Nogaro à Pâques, Peugeot revient et y entame sa saison en circuit avec sa THP Spider Cup. Malgré une conjoncture difficile, Peugeot Sport a maintenu ses programmes de compétition clients pour répondre aux attentes. Ainsi, les dotations et primes sont maintenues avec près de 170 000 € distribués tout au long de l’année et trois voitures offertes en fin d’année pour le podium final avec respectivement une 207 CC, une 207 SW et une 207 RC. Côté technique, le Spider THP peut donc évoluer dans la Cup mais aussi en GT4, la barquette ayant reçu son homologation pour cette nouvelle catégorie. Toujours doté d’un moteur 1,6l Turbo High Pressure développant 220 chevaux et accouplé à une boîte de vitesses 6 rapports à crabots actionnés par palettes au volant, le Spider possède une silhouette à mi-chemin entre la berline et la monoplace. Alors place au spectacle et laissons rugir les lions.                                            Dimanche 14h00 et Lundi 14h10.


Carrera Cup  ; Qui succèdera à Beltoise

 


La plus relevée des disciplines monomarques françaises fera sa rentrée pour ce qui constituera sa 23ème édition ! Forte de son partenariat avec la Matmut, sponsor titre depuis la saison 2008, la “Cup” demeure une compétition de référence chez les pilotes, à commencer par Anthony Beltoise, qui remettra son titre en jeu. Créditée du plus grand nombre de victoires l’an passé, l’équipe AS Events s’appuiera désormais sur Frédéric Makowiecki qui remplace Mike Parisy ! Transfuge de l’équipe Larbre Compétition, le vice-champion 2007 veut prendre un nouveau départ dans la discipline avec l’objectif clairement affiché de prendre la succession d’Anthony Beltoise. Le tenant du titre de la Porsche Matmut Carrera Cup 2008 justement, restera le fer de lance de l’équipe Sofrev ASP et devra se méfier d’un nouveau compagnon d’équipe aux ambitions très grandes : Kévin Estre. L’Isérois remplace Morgan Moullin Traffort dans la seconde voiture de pointe de l’équipe dirigée par Jérôme Policand. Un titre que Frédéric Gabillon et l’équipe Pro GT tenteront eux aussi d’aller décrocher et pourquoi pas de conserver, en B, où Henry Hassid prend la relève de Philippe Gaillard. Le début du championnat sera également marqué par la présence de Sébastien Loeb chez Pro GT. Après Albi en 2008, le quintuple champion du monde veut améliorer ses résultats sur le circuit du Gers. A n’en pas douter, la saison 2009 devrait être encore très haute en couleurs !

Dimanche 11h50 et Lundi 11h15


Formule West Européen Cup ; Le goût, la couleur, la jeunesse

 


Que seraient les Coupes de Pâques sans sa catégorie monoplace fétiche ? Des carrosseries de plus en plus proches de celles des Formule 1 et de jeunes pilotes pleins de fougue et d’envie de gagner.     

Dimanche 16h15 et Lundi 17h15.


Mitjet Séries ; Petite et alors…

 


Petites mais hyper efficaces et surtout très spectaculaires, les Mitjet n’auront rien à envier aux grosses catégories. A ne surtout pas manquer, Laurent Wolf qui, conquis par cette catégorie, a choisi d’échanger ses platines contre un volant. Souhaitons-lui un week-end “no stress”.

 Dimanche 09h30 & 18h00 et Lundi 09h15 & 18h00.


Clio Cup ; Toujours là

 


Les Coupes de Pâques ne seraient pas les Coupes de Pâques sans les petits bolides made in Renault Sport. Coups de pare-choc ou de portière, passage en force, figures libres et pilotes très motivés. Voilà la Clio Cup !     

Dimanche 11h et Lundi 12h.


Coupe de France ; Le grand retour

 


Voilà quelques années que nous n’avions pas vu ces répliques de Lotus Seven au rendez-vous Pascal. Cette année dérogera à cela pour le plaisir des amateurs non moins connaisseurs. Surprise parmi les engagés, les fils jumeaux de Didier Pironi qui feront leur baptême circuit, en terre gersoise. Didier Gilles et Gilles Didier portent le prénom de leur père et de leur parrain Gilles Villeneuve, tous les deux pilotes de la Scuderia Ferrari.    Dimanche 08h45 et Lundi 08h30.


Nogaro sans son accueil et ses animations ne serait pas Nogaro. Cette année encore, la tradition se trouve respectée avec un concert lundi à 13h, de Laurent Wolf, tout juste récompensé du titre de meilleur DJ 2008. Durant ces deux jours, entre 12h30 et 14h, il y aura aussi le défilé des Corvette avec les pilotes du Championnat de France GT, sans oublier la spectaculaire Twingo Dragster. Et un sublime match auto contre moto, version Fureur de vivre, le dimanche à 12h45 à voir sans se priver grâce au tarif de 20 Euros la journée.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.