Champignons, gare aux intoxications !

La saison bat son plein, certains sont plus chanceux que d’autres mais les cueillettes semblent plutôt généreuses cette année. Les champignons ravissent nos papilles mais peuvent parfois être dangereux si on ne les connaît pas bien. En 2011, les Centres AntiPoison et de ToxicoVigilance (CAPTV) ont enregistrés 1 458 cas d’intoxications et 550 passages aux urgences pour intoxications par des champignons. En 2012, entre le 1er juillet et le 17 octobre, nous sommes déjà à 520 cas d’intoxication et 170 passages aux urgences selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) qui réalise depuis 2010 une surveillance annuelle des intoxications aux champignons du 1er juillet au 31 décembre. Les intoxications sont à l’origine du décès de trois personnes cette année dont deux en Rhône Alpes. En 2011, Midi-Pyrénées était dans le top trois des régions comptant le plus de cas. En cas d’intoxication les symptômes peuvent se manifester sous forme diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue apparaissant dans les 12h suivant la consommation. Pour éviter les dangers, la Direction générale de la Santé (DGS) et l’Institut de veille sanitaire vous conseillent :

  • Ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement.
  • En cas de doute, faites contrôler votre récolte par un spécialiste (pharmacien, association de mycologie).
  • Pas de cueillette près de sites pollués car les champignons concentrent les polluants.
  • Ne mettez pas les champignons dans des sacs plastiques, ils accélèrent le pourrissement.
  • Séparez les champignons récoltés, par espèce. Un champignon vénéneux peut contaminer les autres.
  • Ne les consommez jamais crus.
  • En outre, pensez à vous laver les mains après la récolte, conservez les champignons dans de bonnes conditions et consommez-les rapidement (pas plus de deux jours après la cueillette).

En cas de contamination contactez un centre antipoison ou le 15.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.