Balade en Ariège

Tourisme en Midi-Pyrénées, acte II. Après l’Aveyron, partez cette semaine à la découverte de l’Ariège. Avec ses châteaux, ses grottes et ses traditions, le département vous réserve bien des surprises. Et ce n’est pas Mado Goncalves de l’Agence de Développement touristique d’Ariège Pyrénées, qui dira le contraire. Interview.

 

Quels sont les sites incontournables de votre département ?

En Ariège, on peut voyager de la Préhistoire à nos jours. La Préhistoire, par la découverte de nombreuses grottes comme celles de Niaux ou de la Vache. L’époque médiévale, avec les châteaux de Foix ou de Montsegur, chargés d’une histoire forte. Et enfin, les XIX et XXème siècles, à travers le village de Carla-Bayle et ses expositions d’art contemporain.

 

Quels évènements animent l’Ariège cet été ?

La saison a démarré en juin avec les Transhumances, pendant lesquelles les troupeaux sont laissés en liberté dans les montagnes pendant quelques mois. Puis, les juilletistes ont pu profiter de nombreux festivals musicaux. En août, les touristes auront l’occasion de participer à deux évènements  majeurs. Tout d’abord, les soirées sons et lumières au château de Foix avec, du 3 au 19 août, un nouveau spectacle intitulé « Histoire d’Oc –La légende des âmes cathares», qui mettra en scène des milliers de figurants. En toile de fond : le château de Foix, qui fait partie intégrante de la scène. Ensuite, le défilé « d’Autrefois le Couserans », à Saint-Girons, qui se déroule cette semaine, avec une très belle approche du territoire du Couserans qui regroupe 18 vallées. Tout l’été, les touristes peuvent aussi s’amuser pendant les fêtes patronales des villages ariègeois.

 

Quelles sont les spécialités gastronomiques du département ?

Si vous venez en Ariège, il faut goûter le «mounjetados», la recette ariégeoise du cassoulet avec des lingots de Pamiers. La saucisse de Foix est aussi une spécialité du département. La comptine « Il était une fois, dans la ville de Foix, une marchande de Foix qui vendait du foie » serait même adaptée de cette spécialité culinaire, puisque ces fameuses saucisses sont faites à partir de foie. En Ariège, on peut également déguster du millas, une galette de farine de maïs. Et bien sûr, le fromage ! Impossible de visiter le département sans succomber à une bouchée de tome de brebis, de vache ou un morceau de crottin de chèvre. Nos jeunes chefs ariégeois utilisent tous ces produits locaux pour les remettre au goût du jour.

 

Côté sport et nature, quelles activités dans l’Ariège?

A vélo, la route des Cols offre une balade sportive et spectaculaire aux touristes qui s’y aventurent. De plus, deux réaménagements de voies vertes, anciennes lignes SNFC, ont été récemment réalisés et proposent un parcours avec des dénivelés praticables à pied, à vélo ou à cheval.  Les parcours relient Lavelanet à Mirepoix, et Foix à Saint-Girons. Dans le parc naturel des Pyrénées ariégeoises, de multiples randonnées s’offrent aux touristes, avec des possibilités d’arrêts au bord de lacs naturels où les baignades sont autorisées. Cette année, dans le Castillonnais, une nouveauté attire la curiosité des voyageurs : «les chemins qui parlent ». Cinq circuits à thèmes pour découvrir le territoire et ses traditions de façon ludique.

 

Des activités à proposer aux férus de culture?

Une journée en famille au Parc de la Préhistoire est un incontournable du département. Grâce à des ateliers sur la taille des pierres ou l’allumage du feu, toute la famille s’enrichit et s’amuse lors d’une visite pédagogique aux temps préhistoriques.

 

Le temps d’un week-end, quel parcours proposeriez-vous à des touristes ?

Je vous conseille un week-end de 3 jours pour découvrir la richesse de l’Ariège. Tout d’abord, une visite au Parc de la Préhistoire en passant par la grotte de Niaux. Puis, un passage au château de Foix, qui propose jusqu’à la fin de l’année une exposition consacrée à notre comte préféré, le comte de Foix, Gaston Febus, auteur du Livre de chasse. Pour occuper votre soirée, je vous recommande une visite nocturne aux flambeaux dans les rues de Foix. Le lendemain, je vous propose une promenade sur le Saint-Gironnais, avec une halte à Saint-Lizier. Cette ville est riche de trésors : une cathédrale romane, une pharmacie du XVIIIème siècle et naturellement le Palais des évêques, afin d’admirer, dans la soirée, le coucher du soleil sur la terrasse du Palais. Si vous avez des enfants, n’hésitez-pas à leur faire découvrir le Parc sur l’ethnologie. Enfin, le lendemain, je vous encourage à rejoindre Mirepoix avec sa bastide médiévale et son marché.

Ariane Riou

http://www.ariege.com/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.