Auto: Salon de Détroit

Il y a des salons incontournables, le North Auto Show de Détroit en fait partie comme Genève, Francfort ou Paris. Dans un marché américain qui progresse de plus 7 %, les constructeurs premium surtout germaniques s’en donnent à cœur joie. La preuve avec Audi, BMW, Porsche et Mercedes qui dévoilent des premières mondiales ou concept-cars que nous retrouverons bientôt sure les routes de l’Hexagone.

 

Porsche 911 Targa: Le retour

Porsche présente la dernière génération de sa mythique 911. Ce modèle est le premier à combiner la notion classique Targa avec la technologie state-of-the-art. Tout comme le légendaire modèle Targa original, le nouveau modèle est doté d’une large barre caractéristique façon arceau. Plus original, une section de toit mobile au-dessus des sièges avant dispose d’une lunette arrière enveloppante. Mais contrairement aux modèles classiques, le segment de toit sur ​​la nouvelle Targa peut être ouvert et fermé à la pression d’un bouton. Lorsque le bouton est actionné, le système de toit entièrement automatique de la capote se range derrière le système de siège arrière, offrant un véritable spectacle. Uniquement disponible en version intégrale, cette version Targa garantit que ce dernier modèle 911 offre également la dynamique d’une conduite optimale sur toutes les surfaces et dans toutes les conditions météorologiques. Ainsi, la nouvelle 911 Targa se présente comme le remake du véhicule classique de 1965. Le modèle s’inspire de la Carrera 4 cabriolet, jusque dans la ligne de fenêtre, idem pour sa technologie. La combinaison de la grande extrémité arrière s’apparente aux modèles quatre roues motrices. La barre Targa associée à la lunette arrière en forme de dôme lui procure une ligne très sportive au profil surbaissé. Disponible en deux variantes exclusivement pourvue de la transmission intégrale, la 911 Targa 4 de base est propulsée par un 3,4 litres, 350 ch. du moteur à plat. Equipé de la boîte Porsche PDK et Pack Sport Chrono, ce modèle accélère de zéro à 100 km / h en seulement 4,8 secondes et revendique une vitesse de pointe de 282 km / h. Quant à sa version haute 4S, le 3.8 délivre 400 ch. Ce modèle atteint une vitesse de pointe de 296 km / h. Elle abat le 0 à 100km/h en 4,4 secondes. Ces chiffres, correspondent à ceux du cabriolet 911 Carrera 4 en termes de moteur, de performances routières, mais aussi d’efficacité.

 

BMW M4 : Le coupé sportif

 

Le salon nord américain révèle la nouvelle interprétation de BMW sur la voiture de sport haute performance. Il s’agit en l’occurrence de la M3 en berline et de sa version Coupé sous l’appellation M4. Cette lettre M un brin magique s’ajoute aux trois lettres du constructeur bavarois et entre dans sa cinquième génération. Véritable succès avec plus de 40 000 exemples de la quatrième génération de M3 construits, aujourd’hui, la BMW M4 Coupé est en passe de poursuivre cette réussite. Pour la première fois, le Coupé sera introduit en même temps que la variante à quatre portes. Dès à présent le Coupé M4 s’allège de 80 kg sur la M3 d’hier. Son six-cylindres-haut régime en ligne avec la technologie M TwinPower Turbo nouvellement développé pour elle produit une puissance de 431 ch. Son couple maximal de 550 Nm est disponible sur une plage de régime large et dépasse l’ancienne d’environ 40%. Et pourtant, le moteur atteint également une réduction de la consommation de carburant et d’émissions de l’ordre de 25%. Cette  M4 couvre le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes avec l’option de la boîte à sept vitesses M à double embrayage. L’un des principaux objectifs dans le développement de ce  Coupé était de s’assurer que les nouvelles voitures donnent une impressionnante capacité d’adaptation à la compétition. D’où la présence d’un système de refroidissement spécifique, ce qui assure une température optimale pour le moteur. Pour accentuer le caractère sportif des deux carrosseries, la mise au point des voitures, s’effectua par les pilotes de course professionnels de BMW Motorsport lors de sa phase de développement.

 

Audi Allroad Shooting Brake : Entre Allroad et TT

 

L’Audi allroad shooting brake mesure 4,20 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,41 mètre de haut avec un empattement de 2,51 mètres. Il devient la première combinaison entre allroad et e-tron. Comme sur chaque Audi, la large grille hexagonale single-frame domine l’impressionnante face avant. Typique des modèles e-tron, un insert dans les ailes rappelle les nervures d’un composant électrique. Le duo des feux fait référence au passé des modèles quattro. De profil, apparaissent des porte-à-faux courts et ses lignes de toit étirées et basses, le long du véhicule. Typiques du style shooting brake, elles descendent très tôt et finissent à l’extérieur du montant C. À l’arrière, la protection du bas de caisse en aluminium souligne la largeur de la voiture. Le style des feux arrière rehausse le motif des optiques. Un diffuseur intègre les deux larges sorties d’échappement. Le spoiler de toit accentue également le design. Le troisième feu stop, conçu comme une baguette reliant les deux autres feux, complète l’arrière avec originalité.

 

Mercedes Classe C : Style et technologie

 

Modèle le plus vendu du constructeur allemand, la Classe C arrive dans sa quatrième génération. Plus longue de presque 10 cm avec 4.68 m mais aussi plus large de 4 cm, elle arrive ainsi à 1.81 m. Son empattement grandit aussi de 8 cm soit 2.84 m. Ces gains favorisent en premier les passagers qui à l’arrière, voyagent dans un confort amplifié. De profil, on distingue un long capot, un habitacle très en retrait et de courts surplombs qui définissent cette Classe C. Ses proportions équilibrées donnent à cette berline un caractère aussi élégant que sportif. Côté technologie, la Classe C devient le premier véhicule de son segment qui peut être équipé d’une suspension pneumatique (AIRMATIC) sur les essieux avant et arrière. Le conducteur peut utiliser le commutateur AGILITY SELECT pour choisir entre les diverses caractéristiques : « Confort », « ECO », « Sport » et « Sport + ». L’option supplémentaire « individuel » permet au conducteur de configurer son véhicule selon ses propres désirs. AIRMATIC dispose également d’un auto-nivellement du confort de conduite réglable même lorsque le véhicule est chargé. Vivement sa découverte au volant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.