Audi A8 ; L’art du haut de gamme

Voici la quatrième génération du vaisseau amiral de la marque Audi, depuis 1988 date de commercialisation de la D1 toute première berline du segment D celui du Premium très haut de gamme. Ce porte drapeau du luxe porte le nom d’A8 depuis 1994. Aujourd’hui, la marque aux quatre anneaux présente la synthèse de ce qui se fait de mieux en 5.14 m de long, 1.95 m de large et 1.46 de haut à quelques millimètres près.

 
Côté châssis, la première innovation qui perdure aujourd’hui encore, consista à utiliser l’aluminium et cela dès 1994, en raison du gain de poids. Par contre, en 2010 l’utilisation de la technologie ASF persiste, mais dans une version modernisée. Ainsi le nouveau châssis pèse 20 % de moins que l’ancien modèle soit une bonne centaine de kilos que la concurrence, tout en ayant une rigidité supérieure de 25 %.

 


Autre technologie, la transmission Quattro, aujourd’hui en série mais pourvue du différentiel Quattro sport. Et si nous parlions moteur, là encore pas vraiment de soucis, le 4.2 litres FSI à injection directe essence de 372 chevaux retrouve l’équivalent TDI de 350 chevaux diesel.

 


L’un comme l’autre dispose de 8 cylindres. Mais il existe aussi une petite motorisation 6 cylindres – 3.0 Tdi de 250 chevaux en attendant le 12 cylindres prévu, en fin d’année. Cela avec des consommations qui baissent en moyenne de 15 à 22 %, par l’adjonction du système Stop and Start et de la présence de la boîte Tiptronic à 8 rapports favorisant les bas régimes. Cerise sur le gâteau, pardon, sur la climatisation : l’optimisation de cette dernière autorise encore des économies.

 


Sans oublier pour finir, le dessous de la voiture qui est carénée. Toutes ces recherches offrent à la nouvelle Audi A8, un CX de 0.26. A l’intérieur tout est luxe, tant par le choix des matériaux que par la finition irréprochable. Mais aussi des innovations, comme le levier de vitesse Shift by wire qui permet de gagner de la place sur la console centrale.

 


Ou le GPS qui se commande par votre écriture au moyen de votre doigt, une véritable merveille. Tout comme la vision de nuit, qui vous alerte en analysant l’environnement visuel par le biais d’une caméra thermique et infrarouge.

 


Enfin l’éclairage adaptatif accouplé au GPS qui anticipe le déroulement de votre trajet. Que restera-t-il à Audi pour encore innover, mise à part une version A8 limousine et ou une A8 hybride ? Mais soyez rassuré, cela arrivera très vite, courant 2011.

 


Gamme Audi A8 à partir de 82 000 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.