Audi A3 e-tron Concept ; La future A3

Lors du dernier salon de Shangaï, Audi a présenté un nouveau show car. Cette A3 e-tron Concept donne une impression de remake du salon de Genève. Car après l’inédite version quatre portes sportive équipée d’un moteur 5 cylindres de 408 chevaux, voici son pendant hybride.

 
Au premier regard, la berline quatre places à trois volumes, semble identique. Avec 4.44 m de long, 1.84 m de large et 1.39 mètre de haut, son caractère dynamique s’affirme toujours par ses proportions équilibrées. Petite différence : sa calandre Singleframe reçoit un cadre fait de matériaux composites. Il se pare pour l’occasion, d’ailettes tridimensionnelles horizontales plus resserrées. Ainsi la sensation de coller à la route se confirme par une largeur qui semble augmenter. En réalité ce n’est qu’un simple effet d’optique. Les phares haut placés, lui offre un regard de squale à l’affût. De profil, nous avons bien l’ADN Audi. La preuve : ses proportions harmonieuses, sa surface musclée et tendue et son arc de toit allongé et fluide.

 


Sans oublier les montants arrière très plats qui évoquent un coupé. Autre signe maison : l’épaulement rejoint le capot du coffre à bagages avec élégance, ainsi que son bandeau vitré qui occupe un tiers de la hauteur, les surfaces en tôle, les deux tiers restants. Un rapport typique signé du design Audi. Cette Audi A3 e-tron Concept utilise des composants et des techniques d’assemblage ultramodernes. Les portes, le capot moteur et le capot du coffre à bagages sont en aluminium. Ainsi son poids n’atteint-il que 1 720 kilogrammes. A l’intérieur, l’empattement de 2.63 m fait apprécier les places arrière. La planche de bord intègre le conducteur, comme toujours chez Audi. L’enjoliveur tridimensionnel en aluminium massif englobe des fonctions de commande. Les haut-parleurs de la chaîne audio sont équipés de caches en aluminium et montés dans les portes et la lunette arrière. Lorsque la chaîne est mise en marche, ils remontent de quelques millimètres – alliant ainsi qualité du son et esthétisme. La grande nouveauté arrive de sous le capot moteur. En effet comme tout hybride plug-in, nous retrouvons deux moteurs, l’un thermique et l’autre électrique.

 


Dans le premier cas, il s’agit d’un quatre cylindres 1.4 TFSI avec suralimentation par turbocompresseur de 155 kW (211 ch) et injection directe d’essence d’une part et d’un moteur électrique de 20 kW (27 ch) d’autre part. La puissance totale de l’entraînement s’élève à 175 kW (238 ch). Ensemble, les deux moteurs accélèrent la berline trois volumes de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes et jusqu’à la vitesse maximale de 231 km/h. La consommation moyenne s’élève à 2,2 l/100 km. Le cœur de l’A3 e-tron concept est constitué par les accumulateurs lithium-ions placés derrière les sièges arrière. Avec leur capacité de chargement de douze kWh, ils permettent une autonomie de 54 km en mode électrique. Pendant la conduite, les accumulateurs sont rechargés à l’aide du freinage régénératif et à l’arrêt, en les branchant sur une prise de courant domestique. La plupart des trajets effectués en ville s’effectuera bel et bien en mode 100 % électrique.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.