Alfa Romeo Giulietta ; Charme et finition à l’italienne

C’est en 1910 et à Milan que la marque Alfa Roméo voit le jour. 100 ans plus tard, voici l’Alfa Romeo Giulietta, un nom mythique qui a fait rêver plus d’un passionné de belles voitures dans les années 50.

 
Dessinée par le Centro Stile d’Alfa, elle ne cache pas sa ressemblance avec la Mito. Elle garde les mêmes traits que sa sœur avec cette calandre caractéristique et la plaque d’immatriculation décalée. Elle est plus classique, plus longue, sans omettre la petite touche sportive comme la double sortie d’échappement peu courante sur une motorisation diesel…

 


Avec 4,35 mètres de long et 1.80 m de large, l’équilibre de la voiture charme le regard surtout avec son faux air de coupé dû aux poignées des portes arrières dissimulées dans le montant de la vitre. L’ensemble est plutôt joli. Même si la qualité perçue des matériaux n’est pas au niveau des marques germaniques, il y a une volonté délibérée de se démarquer. Pour preuve : le tableau de bord qui brille par l’absence de la traditionnelle et souvent inesthétique casquette. Autre originalité, l’autoradio qui semble taillé avec beauté dans la masse.

 


De toute façon, la fibre Alfa se retrouve avec discrétion partout. La plateforme entièrement nouvelle associe le confort au modernisme avec un peu moins de sportivité qu’à l’habitude. Comme sur la Mito l’on retrouve des solutions à la technologie presque futuriste autorisant un réglage personnalisé jouant sur des paramètres aussi différents que le moteur, la boîte ou la direction. Le moteur vous propose au choix 3 personnalités au moyen du système DNA.

 


Il vous permet d’avoir, selon votre humeur, une conduite très souple et économique ou une conduite normale et polyvalente, enfin une conduite dynamique où le moteur est poussé à son maximum, cela avec un couple très bas. Ce dernier choix procure une conduite souple et agressive qui permet de vives reprises. Le moteur diesel quatre cylindres deux litres développe 170 chevaux aux normes Euro 5.

 


Il est doté en série de la fonction Start and Stop, ce qui lui permet de réduire ses émissions de CO² à 124 gramme par kilomètre et d’abaisser sa consommation à 4.1 litres aux 100 km. Cette Alfa Romeo Giulietta n’a certes pas que des qualités : il lui manque la finition d’une germanique et un tarif à la française, mais elle dispose du charme latin qui fera craquer les puristes passionnés de belle carrosserie.

 


Gamme Alfa Romeo Giulietta
à partir de 21 500 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.