Air et santé

Pollution de l’air, changement climatique et impact sur la santé. La Fédération ATMO France et son pendant régional l’Oramip (l’Observatoire régional de l’air en Midi-Pyrénées) viennent de publier le compte-rendu sur ce thème de la synthèse des premières rencontres internationales Air Climat Santé qui se sont déroulées à Toulouse en novembre 2012. « Nous avons affirmé le lien nécessaire à faire entre les problématiques de qualité de l’air et les conséquences sur la santé. Et on s’est aperçu que dans certains cas, les phénomènes de pollution atmosphériques pouvaient être amplifiés par l’évolution du climat et que le climat pouvait connaître aussi des effets amplificateurs quand la qualité de l’air est particulièrement mauvaise » précise Régine Lange, présidente de la Fédération ATMO France et de l’Oramip et adjointe au maire de Toulouse. Un constat qui fait écho aujourd’hui à celui établi par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Cette agence spécialisée de l’OMS vient en effet de classer la pollution de l’air cancérogène. Régine Lange est également revenue sur des « politiques contradictoires », prenant exemple sur « la promotion du bois énergie » : « quand il y a combustion, il y a pollution » a-t-elle indiqué. Un discours très institutionnel mais sans plus de précision sur la situation toulousaine de la part d’ATMO, pourtant « instance d’évaluation». La ville rose « ne dénote pas par rapport aux communautés urbaines françaises ou européennes » indique simplement R. Lange tout en saluant les initiatives « pour réduire les consommations énergétiques, les déplacements  et faire changer les comportements. » A noter que l’Oramip doit être rebaptisée en ATMO Midi-Pyrénées.

CM

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.