3 questions à Xavier Bigot

 

Porte-parole départemental d’Europe Ecologie Les Verts

 

Pour quelles raisons soutenir depuis Toulouse les actions en cours sur le site de Notre-dame-des Landes ?

 

Nous devons nous opposer à ce projet d’aéroport. Il détruira des terres maraichères et  entraîne l’expropriation de nombreux agriculteurs. Ce projet repose sur des bases économiques largement erronées. Pour EELV Toulouse comme pour l’ensemble des membres d’EELV, ce projet inutile, comme malheureusement beaucoup d’autres (LGV Bordeaux-Toulouse, autoroute Toulouse-Castres), est contraire à la transition énergétique et écologique que nous appelons tous et toutes de nos vœux.
 Jouez-vous toujours collectif avec le gouvernement ?

 

Dans un collectif, rien n’interdit de s’exprimer lorsqu’un membre du collectif dérape. Nous avions eu un débat au sein d’EELV avant la formation du gouvernement, et notre conseil fédéral avait approuvé cette entrée. Aujourd’hui le débat demeure au regard des déclarations, des attitudes de certains ministres et même du premier ministre. Il faudra peut-être prendre en temps voulu une décision, si les choses n’évoluent pas.
Parlons également des gaz de schiste. Pourquoi ne pas accepter des recherches plus approfondies sur le sujet ?

 

L’exploitation de gaz de schiste correspond à un modèle de société qui nous conduit dans le mur. Nous devons tous et toutes nous interroger sur notre façon de consommer, de produire et réduire notre impact énergétique. Les énergies fossiles ne sont pas une solution, et sont des filières du passé, destructrices de notre environnement.

 

 

 

 

 
Propos recueillis par Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.